Mayune
Profile

You show me how to see that nothing is whole and nothing is broken

    J’ai enfin commencé à rédiger le premier chapitre de ‘Flagrate !’ x) Je suis désolée si je suis lente ! / Le dernier album d’Eminem ❤️ (17/12/2017)

  • 949 visits
  • 12 articles
  • 144 hearts
  • 2037 comments

12/07/2017

Thème du blog : My Hero Academia.
Icon actuelle : Uraraka Ochako My Hero Academia.
Design actuel : Izuku x Ochako My Hero Academia.


Actualités

➢ 22/07/17 : Sortie de la présentation de Flagrate ! ainsi que des personnages.
➢ 24/07/17 : Sortie du prologue de Flagrate !.

J'aime les fraises 25/09/2016

J'aime les fraises

J'aime les fraises


J'aime les fraises


Togedemaru, ou de son nom humain Teruko, est une Gijinka, c'est-à-dire un pokémon humanisé, âgée de quatorze ans. Lorsque celle-ci a était touchée par l'épidémie, elle a eu beaucoup de mal à s'habituer à son corps, ayant l'habitude de se mettre en boule pour se protéger ou encore lorsqu'elle a peur. Son changement d'apparence l'a amincit et lui a retiré des capacités, comme ses aiguilles, par exemple. Malgré cela, Teruko n'a pas changé niveau caractère : toujours aussi collante envers ceux qu'elle aime, craintive mais aussi une boule d'énergie, et surtout une vrai tête de mule ! Impossible de la résonner. Souvent très timide, il lui faut du temps pour se sentir à l'aise avec les gens. Elle a des capacités plutôt puissantes, mais ne s'en sert pas forcément correctement. Comme la plupart des autres "Pokémons", celle-ci n'a plus de dresseur étant un humain à part entière. Teruko signifie enfant brillante, qui renvoie à son type électrique.

Teruko gagne 100 PokéDollars à 1 kiff : 4 300 + 9 290 13 590
J'aime les fraises

Teruko atteint un niveau à 10 commentaires
Teruko est actuellement au Niveau 96


J'aime les fraises

Anciens gijinkas : Evoli

Tags : j'accepte les chiffres - et également les rp - RP avec : - Dream (Evoli) - Lucario (Evoli)

26/09/2016


 

susano-kun : 168/1000 ➢ 836/1000

Via Skyrock Android

25/09/2016






Hey, salut petit cornichon perdu ! Moi c'est Inès, mais comme tu dois sûrement le savoir mon pseudo est Mayune. J'ai seize ans et je suis une fille qui adoooore la culture japonaise, mais ça aussi tu devais le savoir. Bref, en ce moment je consacre tout mon temps à Kingdom Hearts, qui est le meilleur jeu de l'univers (SORA C'EST BAE PUTAIN). Je pourrai me les refaire une bonne dizaine de fois, mon coeur batterai toujours autant sous l'excitation. Actuellement, ma vie se résume à My Hero Academia et Hunter x Hunter. CLairement. MHA c'est le meilleur manga, et de loin, et j'ai beau regarder d'autres contenus j'aime toujours autant HxH (GON PUTAINN). Le IzuOcha est trop cute et pure pour moi, ils sont trop mignons ensemble et même si je ship le Kacchako, Izuku est fait pour Ochako et vice versa. Bref, je suis toujours une fan incontestée du Labyrinthe (D'AILLEURS LE DERNIER FILM VA BIENTÔT SORTIIIIIR, YAYYYY). Newt c'est mon bbey, pas toucher ! Sinon j'ai grave la flemme de continuer donc si tu veux apprendre à mieux me connaître, mes portes sont grandes ouvertes ! Je suis lourde mais je suis cute sympa, t'inquiètes pas.
 
Attend ! Avant que tu ne partes, saches que ce petit être est la chose la plus kawaii du monde entier. Je vais faire court : elle est à moi ❤
 
B A E
(other blogs)

Sommaire des écrits 17/06/2015

Sommaire des écrits
FLAGRATE ! action, amitié, fantastique, magie

Sommaire des écrits
TROIS ÉTAPES VERS LE GRAND AMOUR. amitié, happy-end, romance, school-fic

26/08/2015





SI VOUS VOULEZ ÊTRE PRÉVENU D'UNE/DES FICTION(S), VEUILLEZ ME LE DEMANDER POLIMENT ET SEULEMENT SUR CET ARTICLE


Présentation des Personnages Flagrate ! 01/10/2016

Protagonistes féminines
Présentation des Personnages Flagrate !
Présentation des Personnages Flagrate !


Protagonistes masculins
Présentation des Personnages Flagrate !
Présentation des Personnages Flagrate !


Personnages secondaires
Présentation des Personnages Flagrate !

Three-Shot Trois étapes vers le grand amour Présentation 03/06/2017

Titre : Trois étapes vers le grand amour.

Auteur : Mayune / JohnsonJoyce

Lien Wattpad :

Rating : T (à partir de 13 ans)

Genre : Romance, Amitié, Happy-End, School-Fic

Parties : 1 - 2 - 3

Statut : En cours

Résumé : Taylor Ellyn est une jeune lycéenne qui tombe éperdument amoureuse, mais qui ne semble pas convaincu qu'il soit réciproque. Comment réussira-t-elle à séduire son Roméo ?

Suivez l'histoire à l'eau de rose de Taylor, où amour, amitié, mensonges, trahison et entraides s'entremêlent.

Trois étapes vers le grand amour Première partie 03/06/2017

Trois étapes vers le grand amour Première partie
Trois étapes vers le grand amour Première partie


5 044 mots.

Je n'arrive toujours pas à croire que je suis là. Que je suis enfin seule, responsable de moi-même. Aujourd'hui, j'ai déménagé dans un pays étranger avec à mes côtés mon meilleur ami, Sulivan. Je vivais aux États-Unis auparavant, en Californie. Et si je déménage à Paris, c'est pour étudier dans un lycée digne de ce nom car je compte devenir une grande écrivaine ! J'y ai mis beaucoup de temps à y réfléchir, et à présent que j'ai passé le cap des dix-huit ans, j'ai décidé de prendre mon avenir en main !


Le temps que ce crétin finisse de ranger ces affaires, j'ai décidé d'aller préparer le petit-déjeuner, car oui, nous sommes lundi, qui plus est le matin. Ce qui signifie : les cours ! Je suis tellement excitée, que je dévale les marches à une vitesse éclair. Je les ai descendu tellement vite que j'ai eu l'impression de frôler la mort. Oui oui, je sais déjà que je suis une très bonne comédienne. Bref, ce matin j'avais le goût à une assiette de toasts. Donc j'en ai préparé une bonne dizaine, en plaçant également l'accompagnement, c'est-à-dire : le beurre, la confiture, nos deux cafés, et le nutella pour cette grosse bouffe qu'est Sulivan. D'ailleurs en parlant de lui, il m'a enfin rejoint... Il était temps.


Ça y est. C'est le moment. On va bientôt y aller. Je ne sais pas vraiment comment je me sens, mes émotions se bousculent tous l'un contre l'autre comme une foule de personnes qui veulent absolument rencontrer leur idole. Je sais, ma comparaison est très bizarre mais c'est vraiment ce que je ressens. En fait je suis vraiment toute excitée à l'idée de rencontrer de nouvelles personnes ainsi que leurs cultures, mais j'ai également peur des regards et des jugements. De toute manière, j'en suis sûre et certaine que des personnes ne m'apprécieront pas, comme pour tout le monde d'ailleurs. Mais ce n'est rien, j'ai mon meilleur ami avec moi, si ça se passe mal, on se soutiendra.


Une fois arrivée au lycée Molière, qui est un immense bâtiment... Oh mon dieu, je commence déjà à stresser. Fouh, respire, expire... Reprends-toi Taylor, tous va bien se passer. Après m'être calmé, je me suis enfin décidée à entrer dans ce merveilleux endroit qu'est mon école actuelle. Vous voyez ? Ma bonne humeur est réapparu.

« Alors, tu stresses toujours autant ? Me demande-t-il
- Et bien... Disons que ça va un peu mieux, même si le stresse est toujours vaguement à mes côtés.
- Tu sais Taylor, je ne m'habituerai jamais à ta façon de parler, on dirait... que tu parle spirituellement ou quelque chose dans l'genre. C'est vraiment chelou.
- Roh je parle seulement le français convenablement, Monsieur Je-parle-le-verlan !
- T'es vraiment lourde quand tu t'y met.
- Mais tais-toi à la fin ! »

Je lui fais une petite tappe sur son épaule en gonflant mes joues. Certes, il parle comme les racailles, mais je sais qu'il veut simplement s'adapter, et puis qu'il trouve ça cool aussi. Mais bon, trêve de bavardage, le proviseur doit sûrement nous attendre en ce moment même. En y repensant bien, je me dépêche de prendre le poignet de Sulivan pour le traîner au bureau avec moi. On passe devant une porte où il y a écrit sur une plaquette d'argent : "M. Bernard". C'est le proviseur, je suppose. Du coup, pour vérifier mon hypothèse, je toque à la porte, mais aucune réponse. Alors, je toque une nouvelle fois et là j'entends un cri : « ENTREZ ! ». Bien, au moins, il est direct. J'ouvre la porte, puis je rentre après avoir laissé mon ami entrer avant moi.

« Bonjour M'sieur ! Dit Sulivan d'un air Je-m'en-foutiste
- Bonjour Monsieur le Proviseur !
- Bonjour Monsieur Swaren, Mademoiselle Ellyn. Veuillez-vous asseoir je vous pris. Dit-il avant que l'on s'exécutent. J'ai déjà pensé aux classes à laquelle je vais vous affilier, attendez juste une petite minute. »

Je le regarde se baisser vers un tiroir. Il l'ouvre puis il y sort deux papiers. Je suppose que ce sont les classes.

« Il toussote, alors, je sais déjà les classes où vous allez vous trouver. Malheuresement pour vous, vous ne serez pas dans la même. J'en suis, hélas, vraiment désolé, mais c'est ainsi. Je vais donc appeler la personne qui vous accompagnera. Il y en a un chacun, pas de jaloux. Je vous donnerai la feuille une fois qu'ils seront appelés. Ça vous va ?
- Ou-oui, très bien Monsieur ! Je lui répond
- Au micro : Monsieur Teissier et Mademoiselle Lambert sont priez de bien vouloir rejoindre le proviseur à son bureau, merci. »

Après avoir attendu quelques minutes, j'entends des toques à la porte. Une fois autorisés à entrer, les deux adolescents entrent dans le bureau. Et là, je crois que mon cerveau, ou même plutôt mes yeux, n'étaient pas prêts de voir ce qu'ils voient actuellement. Lui... Ce garçon... C'est... Le coup de foudre... Ses cheveux blonds en batailles... Ses beaux yeux aux couleurs noisettes... Je crois que, je suis tombé sous son charme.

« Comme promis, vos classes. Dit-il en nous tendant les feuilles. Je vous laisse y aller seuls avec vos nouveaux guides, à bientôt ! Annonce le proviseur
- Au revoir ! Je lui dis
- Allez tchuss ! Lui répond Sulivan. »

Et bien évidemment, avant d'aller respectivement dans nos classes, je sacque Sulivan bien correctement après son impolitesse envers le proviseur, pour ensuite le prendre finalement dans mes bras. Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas serré dans nos bras, mais, le fait de me dire que l'on sera séparés me fait vraiment mal au c½ur.


« Woow, c'est une bombe c'te fille. Tu l'as ramené d'où, Teissier ? Demande un garçon inconnu
- De ton cul. Lui répond le blond. »

Non mais quel langage ! Je suis tombé dans la classe où devrait être Sulivan, ils se sont trompés sur ce coup là. Mais bon, j'espère trouver quelques points positifs. Quoique... Il y déjà ce beau garçon... Quoi ? Taylor, ça suffit, arrête de penser a ce genre de choses. Je sursaute lorsque qu'une personne me touche l'épaule.

« Oh, excuse-moi ! Je ne voulais pas te faire peur. Bienvenue dans la classe des terminales E, j'espère que tu t'y plairas. Moi c'est Lila Moreau, enchantée !
- Ce-ce n'est rien. Je suis Taylor Ellyn. Ravie de faire ta connaissance ! »

Je lui tends ma main pour lui la serré en essayant de sourire le plus radieusement possible, même si je ne crois pas que c'est le cas.

« Tu es une fille ravissante, Taylor. J'espère que l'on s'entendra bien toutes les deux !
- Mer-merci, je lui répond timidement. »

Le blond, le garçon qui me plaît, marche en notre direction. Étrangement, je sens mon visage chauffer. Plus il approche, plus j'ai chaud.

« Hey, salut ! Mon nom est Jules Teissier, enchanté jeune demoiselle. Dit-il avec un clin d'oeil
- Euh... Hm... Hey. Je suis Taylor Ellyn. Heureuse de te rencontrer. Marmonnais-je en me grattant la joue, toujours plus embarrassée
- Tu vas bien ?
- Oui, pour-pourquoi ? Je relève ma tête d'un coup sec
- Juste parce que ton visage est rouge comme une tomate, tu es sûre que tu ne veux pas aller faire un tour à l'infirmerie ? Au cas où ?
- N-non c'est bon, merci.
- T'inquiètes, c'est rien ! Dit-il en souriant. »


La journée passa assez vite. J'ai rencontré que quelques personnes, mais bon, je ne vais pas me pleindre. En plus, Lila à vraiment l'air d'être très gentille, et du genre beaucoup plus énergique que moi également... J'espère que l'on se rapprochera au fil du temps. Ce serai... cool ? Bref, c'était le premier jour pour Sulivan et moi, mais on avait déjà que cours le matin car tous les professeurs que l'on devaient avoir été absents. J'ai proposé à Suli' de rester au lycée pour travailler au C.D.I. mais il a refusé. Alors on est sur notre chemin pour la maison. Je trouve ça dommage quand même.

« Alors ? Demande Sulivan
- Hm ?
- Cette journée, elle s'est passée comment ?
- Cette matinée plutôt tu veux dire.
- Oui, si tu veux.
- Et bien, globalement... bien.
- Et... C'est tout ?
- Oui, et qu'est-ce que tu veux que je rajoute ? Je ne connais personne, je ne connais aucun professeurs, et je n'ai fais que deux cours. Je ne peux pas avoir de commentaires constructifs, Suli.
- Oui, bon bah désolé si je veux savoir si ça c'est bien passé. »

Ah, il boude. Il s'est passé quelque chose qui l'a vexé, mais quoi ? Même si je suis plus petite que lui, je passe mon bras autour de ses épaules puis dépose un long bisou sur sa joue.

« Qu'est-ce qu'il se passe ? Quelque chose s'est mal passé ?
- Non non, rien.
- Huh, ne me ment pas Suli. Je le sais que tu ne vas pas bien. What's up ?
- Je suis juste... fatigué. »

Oh non, je pense que j'ai compris... J'espère du plus profond de mon c½ur que ce n'est pas ça. Bon, éloignons le sujet. Je me détache de lui puis descend ma main vers la sienne.

« Tu m'en parlera à la maison, ok ?
- D'acc. »

Je lui souris tristement, j'espère vraiment que ce n'est pas ce à quoi je pense...


Nous y sommes. Une fois rentré chez nous, je me pose sur le canapé puis tapote la place à côté de moi. Sulivan s'y asseoit quelques secondes plus tard. Il commence à inspirer et expirer fortement, il est vraiment perturbé à ce que je vois. Il baisse le regard, pour ensuite raconter ce qui le chagrine. Il me dit comme quoi son père à replongé dans l'alcool. Il se doute donc qu'il frappe de nouveau sa mère, et à très peur qu'il s'en prenne à sa petite s½ur. C'est donc bien ce à quoi je pensais... Zut... Oh mince, il pleure. Sans m'en rendre compte, mon esprit commence à être rempli de rage. Je grogne, puis jusqu'à ne plus pouvoir me retenir, je me lève, pour qu'ensuite je me tire les cheveux en criant de colère.

« Ça va, calme-toi Tayl-
- Non ! Je lui répond en criant. Il n'a pas le droit de te rendre comme ça, de faire du mal à ta famille, à toi ! Ce n'est pas juste, tu mérite un père qui s'occupe de toi comme son trésor le plus précieux au monde, et qu'est-ce qu'il a fait depuis que tu es bébé ? Il te frappe, t'insulte et te fait faire tout à sa place ! Est-ce que tu crois que c'est normal ça, Sulivan ? Non ! Tu ne mérites pas ça, personne ne mérite ça ! C'est injuste ! »

Après m'être mise en colère, je n'en ressent plus un soupçon en moi. Je retourne à ma place sur le canapé, puis serre mon meilleur ami fort contre moi. Il sanglote.

« Écoute, Suli... Je sais que tu as sûrement peur, mais tu devrai retourner en Californie, vérifier si tout se passe bien.
- Mais... je ne vais pas te laisser toute seule, Taylor.
- Si, vas-y. Je me débrouillerai. Ne t'inquiète pas pour moi, c'est plus important que tu sois sûr que rien n'arrive à ta mère et à ta s½ur. »

Il lève sa tête vers moi, me regardant tristement.

« Il se décide enfin, bon, d'accord. Je monte faire ma valise, je partirai le plus rapidement possible. »

J'hôche la tête en signe de réponse. Il se sépare de moi, je me tourne vers lui pour le voir monter les marches jusqu'à ne plus voir son ombre, ni entendre de bruit. Je sens mes paupières s'alourdir, alors je m'allonge sur les sièges moelleux du canapé pour laisser mon esprit s'envoler dans le monde du sommeil.


J'entend mon réveil sonner depuis l'étage du dessous. Oh non, je me suis endormie... En me souvenant que Sulivan voulait partir le plus tôt possible, je me lève subitement pour courir vers la chambre de mon meilleur ami. J'ouvre la porte... rien. Personne. Je soupire tristement. Quelques larmes s'échappent de mes yeux. Je n'ai même pas pu lui dire au revoir, lui faire de bisous, ou lui faire un gros câlin. Il me manque déjà. Je sors donc de ça chambre pour aller me préparer. Je fais toute ma petite routine : douche, habillement, petit-déjeuner, je prépare mon sac puis j'y vais. Comme hier, je passe par mon chemin pour me rendre à l'arrêt de car, et j'y arrive juste à temps. Il me dépose à quelques pas du lycée, mais cette fois... j'irai seule. Je passe l'immense portail qui limite l'enceinte de l'école, et je trace ma route le plus vite possible sans faire attention aux gens. Jusqu'à-ce que je fonce dans quelqu'un. Et quand je relève la tête...

« Une fille blonde commence à ricaner, pauvre petite fille. Tu es seul ? Tu es perdue ? Tu as besoin d'aide peut-être ?
- N-non.
- Qu'elle est laide ! Ricane une de ses "toutous"
- Sans vraiment réfléchir, je baisse ma tête en essayant de les contourner. Laissez-moi tranquille.
- Écoute la nouvelle, reprend la chef, je suis Élisabeth Leroy, la fille la plus populaire de tous ce lycée, alors tu vas bien m'écouter attentivement : ne fais pas la dure ou ça va chauffer pour toi. Compris ? »

Me sentant impuissante et ne voulant pas m'attirer d'ennui, j'hôche la tête. Elles partent, sans oublié de me bousculer. Surprise, je tombe sur mon derrière. J'entend des pas se rapprocher derrière moi.

« Eh, ça va ? Rien de cassé ? Me demande un beau brun
- Euh... non. Je suppose que ça va.
- Il m'aide à me relever, je suis Logan Durand, et toi ?
- Taylor Ellyn, je suis ici seulement depuis hier. Ravie de faire ta connaissance, Logan ! Dis-je en souriant
- Ah je vois ! Enchanté, Taylor ! Répond t-il en me rendant un sourire. »

Ce garçon est vraiment charmant, lui aussi. Même si le beau blond à une grande longueur d'avance.

« Oh, au fait. Tu dois sûrement connaître Jules et Lila, ils m'ont dit comme quoi ils ont une nouvelle dans leur classe. C'est toi ?
- Oui. Je suis en terminale E. Et, j'ai bien déjà rencontré ces deux personnes.
- Cool ! Vu que tu es toute seule, tu voudrais que je te présente à mes amis ?
- Je réfléchis. Hm... oui, pourquoi pas ! M'exclamais-je. »

Il sourit encore plus puis il me tire par le poignet, en courant en direction de la cours. Il se dirige vers un assez grand groupe de personnes, trop grand pour moi en tout cas, puis il s'arrête en plein milieu de tout le monde. Je commence à sentir mon visage devenir rouge cramoisi, alors je baisse instinctivement ma tête en admirant mes pieds.

« Salut Taylor ! S'exclame Lila
- Eu-euh, salut... Lila.
- Salut ! Répète le blond, Jules il me semble. Tu sais, on ne va pas te manger, tu peux lever la tête.
- Je sens une main s'agripper sur mes joues puis ma tête se lever. Ah, c'est mieux comme ça ! Rigole Lila
- Hm ! Dis-je, surprise et embarrassée
- Alors, voici Olympe, qui est la brune aux yeux verts, Dan, le mec aux cheveux grave courts et les yeux marrons, Alexis, l'immense gars aux yeux gris, Lisa, la meuf aux cheveux courts et aux yeux bleus, Nolwenn, qui a les cheveux bouclés et des yeux bleus, et pour finir Loïc, le mec aux cheveux blonds et aux yeux verts. Voilà. Et tout le monde, je vous présente : Taylor ! Lance Logan
- Enchanté ! Crient-ils tous
- J-je... Heureuse de vous rencontrer.
- Je vous l'avais dis qu'elle est trop chou, hein ? Dit Lila. »

Ils se mettent tous à rirent, mais... ce n'est pas drôle. Devenant encore plus gênée, je cache mon visage brûlant dans mes mains.


La journée a été longue sans Suli, mais je ne vais pas me pleindre pour autant. Je me suis faite de nouveau amis, et ils ont tous l'air plus fabuleux les uns que les autres. Du coup, pour que l'on apprennent à mieux se connaître, Lila a eu l'idée d'organiser une après-midi bowling mercredi. Et on aurai fait un petit karaoké pour la soirée. Évidemment, j'ai accepté. Il n'y aura pas Sulivan, mais il y aura tous ce merveilleux petit groupe en ma compagnie. Je ne pouvais pas refusé.


Ça y est ! Je suis prête. J'entend quelqu'un toquer à ma porte, je n'ai pas le temps d'aller l'ouvrir qu'une personne cours vers moi en riant tel une enfant. Vous l'aurez compris, c'est Lila. Ce matin, elle m'avait proposer de venir me chercher pour partir au bowling ensemble. J'ai accepté. Et elle se trouve actuellement chez moi. En ayant toqué, mais elle est rentré comme une furie. Pour m'amuser, je fais une vieille tête en colère puis je lui frappe doucement la tête. Assez fort pour qu'elle ai mal tout de même.

« Ouch ! Taylor ! "Pleure"-t-elle, pourquoi tant de haine ?
- Parce que dans entrer il y a un N.
- Mais qu'est-ce que tu racontes ?
- On ne rentre pas comme ça chez les gens Lila !
- Mais, j'ai frappé à la porte ! Se pleint-elle
- On s'en fiche de ça, c'est moi qui aurai du te laisser entrer. Enfin, allons-y. Tu as eu ta punition de toute manière. »

Elle fait une mine triste, vous savez comme les chiens. Elle est trop mignonne, mais il ne faut pas résister, Taylor. Sois autoritaire !

« Ça suffit ! Je ne m'excuserai pas.
- Mais, euh ! »

En l'entendant se pleindre comme un bébé, je commence à éclater de rire. Ce n'est vraiment pas souvent que je suis dans cet état, mais là, sa tête, sa voix d'enfant, c'est vraiment trop marrant. Je suis tellement dans un fou rire, que je me tiens le ventre. Des larmes apparaissent dans le coin de mon oeil, et j'entends Lila rire doucement à côté de moi. J'essuie mes yeux après m'être calmée, et je tourne ma tête vers mon amie. Elle me regarde, un sourire idiot apparaissant sur son visage.

« Tu es vraiment jolie quand tu rie, Taylor. »

Mes joues se teintent de rouge au vue de son compliment. Elle me dit ça, mais...

« Tu es cent fois plus belle, Lila. »

Un petit sourire joyeux se doit d'apparaître sur mes lèvres. Toute heureuse, la blonde me prit par mon poignet pour me sortir de ma maison. Évidemment, je prends mon sac et ferme à clé. Je suis persuadée que cette journée sera fantastique.


« Hey hey hey ! S'exclame Lila
- S-salut ! Dis-je en essayant de me cacher le plus possible derrière la blonde
- Salut Taylor, salut Lila ! Répond Logan en souriant devant ma gêne
- Bonsoir ! Réplique Jules, toujours aussi joyeux
- Il n'y a que vous ? Questionne Lila, surprise
- Oui, ils ne devrait pas tarder ! Dit Logan. »

Mon regard est fixé sur le beau blond. Il est vraiment intriguant. C'est bizarre parce qu'il a l'air d'être le mélange de Sulivan et de Lila, peut-être est-ce leur enfant ? Un petit rire m'échappe sur cette pensée. En y pensant, c'est dommage que Suli ne soit pas là. Avec moi, avec nous. Je vais sûrement m'amuser, mais ça aurait été encore plus drôle avec lui...

« Jules passe sa main à maintes reprises devant mon visage, Taylor, allô la Terre, ici la Lune !
- Qu-qu... Quoi ?! M'exclamais-je en reprenant mes esprits
- Tu semble être ailleurs, quelque chose te tracasse ?
- Je remarque que tous le monde est finalement arrivés. Euh... non. Non, tous va bien.
- Hm, il n'a pas l'air convaincu. Tu me le dis si ça ne va pas, d'accord ?
- Je... d'accord. »

Il commence à partir. Mais, me décidant de lui en parler, je lui attrape la manche de son T-shirt en marmonnant : « Attends, s'il te plaît ». Il se retourne vers moi. Je baisse la tête. Réfléchis-y bien Taylor, est-ce que tu peux lui faire confiance ? Je prend ma respiration.

« Je veux te parler de quelque chose. Cependant, je veux que seul toi le sache, alors il faut aller en privé.
- Ok, pas de problème. Répond-t-il en chuchotant comme je l'ai fais. »

Je sors dehors, Jules suivant mes pas. Malgré la tristesse qui s'est installé dans mes pensées en pensant à mon meilleur ami, je me sens nerveuse de me retrouver seule avec lui.

« Alors ? Que veux-tu me dire ? »

Je lui raconte tout, jusqu'au moindre détails. Au début il ne semblait pas réagir, et toujours pas d'ailleurs. Son visage est resté neutre pendant tout mon récit. Puis, soudainement, je sens une paire de bras assez musclé, m'entourer. Il me serre tellement, que ma tête ne peut trouver d'autres chemins que son torse. Je respire doucement sa bonne odeur... Il sent bon le chocolat et la chaleur. Cela m'apaise tellement que je sens mon esprit craqué d'un seul coup. Des larmes sortent de mes yeux sans même attendre mon autorisation, je sanglote déjà. Mes pensées se dirigent sur Sulivan sans que je ne comprenne pourquoi. Je commence à m'imaginer tout pleins de scénario triste, comme quoi je ne reverrai plus jamais mon meilleure ami, tué par son père. Ou bien, qu'il m'abandonne parce qu'il a trouvé une meilleur place sans moi. L'impression que mon c½ur se brise en mille morceaux me rends de plus en plus faible, je serre le blond dans mes bras, à mon tour. En sanglotant de plus en plus fort.

« Chut, me chuchote-t-il, ça va aller. »

De sa main droite, il me caresse doucement la tête, ce qui me calme. Après que mon chagrin est un peu disparu, quelqu'un apparaît en courant. Je reconnaît des cheveux blonds, volant à cause de sa course effrénée. Je n'ai pas le temps de reconnaître son identité, qu'elle prend la place de Jules. Elle me serre dans ses bras, cette fois, ma tête se trouvant sur son épaule.

« Ne pleure pas, choupinette, dit-elle à voix haute. Puis elle me chuchote, avant de ricaner, tu as eu une touche avec le petit Jules à ce que je vois. »

Mon visage devient rouge après avoir entendu sa remarque, je me sépare d'elle. En reconnaissant Lila, je gonfle mes joues, puis je lui tappe l'épaule le plus fort possible.

« Aïeuh ! Mais pourquoi tu es aussi brute Taylor ?
- Malgré les quelques larmes qui coulent encore, je lui dis en souriant, parce que tu ne l'es pas, idiote. »


Cela fait maintenant exactement un mois que je suis en France. Un mois que je connaîs Lila, Jules, Logan, Nolwenn, Alexis, Dan, Lisa, Olympe et Loïc. Et enfin... un mois que Sulivan est partit. Je n'arrive pas à croire qu'il n'est toujours pas revenu. Je pense qu'il a finalement remarqué qu'il est mieux sans moi, seul, avec sa famille. Peut-être a t-il même retrouvé une meilleure amie. Et puis il a sûrement retrouvé Matthew aussi, son meilleur ami depuis toujours... Huh. Je suis vraiment mal au point.

« Je suis là ! Cri Lila en s'incrustant comme d'habitude. »

Et oui, il faut que je vous explique. Aujourd'hui, c'est samedi. Et ce samedi c'est soirée pyjama ! Du coup tout le monde y est invité ! Sauf Nolwenn et Alexis. Je vais tout vous raconter. Je tiens tout de même à vous dire que j'étais vraiment choquée. Ça faisait donc pas mal de temps que j'étais amie avec le groupe, on s'entendait tous bien. Surtout moi et Lila. Bref, mais un jour, en sortant du lycée, je regarde bien avant de traverser et figurez vous que lorsque je commence à traverser la route, je vois une voiture continuer d'avancer. Et qui c'est qu'il y avait dans la voiture ? Nolwenn ! Mais son plan est tombé à l'eau car Jules est arrivé juste à temps pour m'aider. Le lendemain, Nolwenn n'était pas là. On se demande pourquoi. Et donc, je me balade dans les couloirs, et comme par hasard, chanceuse que je suis, je me retrouve dans un endroit où il n'y avait personne, à part moi et Alexis. Mais, c'est ce qu'il va se passer qui est choquant. Alexis a essayé de me tuer en m'étranglant. Et heureusement encore pour moi, Lila est arrivé au bon moment. Donc, en ce moment, nous n'avons plus aucune nouvelle de ces deux jeunes traîtres, qui, apparemment, ont essayé d'avoir ma peau car j'étais un fardeau, que j'étais un monstre, que j'étais amoureuse de l'amant de Nolwenn et que j'avais volé Lila à Alexis. Malheureusement pour eux, ce n'est pas la même chose pour Jules et Lila. Mince alors ! Alors, revenons-en à nos moutons. Lila est déjà arrivé. C'est Logan qui arrive en second, sans oublié de m'embêter sur le fait que je sois constamment rouge. Ensuite c'était le tour de Olympe et Lisa. Et pour finir, Jules accompagné de Loïc et de Dan.

« Alors, que fait-on, jeune demoiselle ? Questionne Jules. »

Ces mots me font chavirer. Cela me rappelle le premier jour où l'on s'est rencontré. Lorsque qu'il m'appelle comme ça, je le regarde pendant plusieurs secondes, qui me paraissent être des heures, dans les yeux, admirant ses beaux yeux noisettes. C'est Lila qui me fait à chaque fois revenir sur Terre.

« Elle se met à rire, ouhou ! Taylor ! Je suis ton père, dit-elle d'une voix étrangement grave
- Reprenant mes esprits, je lui répond, que-quoi ?! Je sens mon visage se chauffer uniformément
- Oh ? Et bien, tu es bien rouge dis-donc. Quelque chose ne va pas ? Elle rapproche son visage de plus en plus près. »

Bien évidemment, j'entends Logan ricaner en commentant : « Très jolie teint aujourd'hui, Taylor ». Je prends un coussin, assez grand de préférance, pour y cacher ma tête derrière.

« Mais ferme-la, Logan ! »

Cette soirée commence assez bien, malgré Lila et Logan qui sont vraiment lourds. Ils sortent toujours des blagues nuls, parlent comme des crétins, et n'arrêtent pas soit de me gêner en parlant de Jules, soit en me parlant de mon visage qui se trouve être rouge cramoisi.

« J'ai une idée ! Et si on jouait à Action ou Vérité ? S'exclame Lila
- C'est une merveilleuse idée que tu as là ! Répond Logan
- Hors de question, dis-je en croisant mes bras. Si c'est pour seulement donner des gages qui sont s'embrasser ou bien poser des questions sur nos vies amoureuses, c'est hors de question !
- Mais on a jamais dit ça ! Se pleint-elle
- Elle ne veut simplement pas avouer qu'elle aime quelqu'un qui se trouve être parmi nous, lance Logan avec un sourire narquois. »

Le rouge me montant au joues, ce qui semble satisfaire le brun, je commence à grogner de rage.

« Très bien ! Je crie, je joue à Action ou Vérité ! »

J'entends Jules soupirer, il en a sûrement marre de ma fierté. Du coup, tout le monde a choisi d'y jouer. On s'est tous mis en rond et on attend que Lila décide de faire son choix.

« Taylor !
- Évidemment, dis-je, agacée
- Action ou Vérité ?
- Action !
- Hm... Alors, soit tu embrasse Jules, soit tu dois parler de trucs cochon pendant toute la soirée !
- Et je rajoute : soit tu embrasse Logan ! Lance Lisa
- Mais qu'est-ce que tu raconte, elle embrassera Jules, pas Logan !
- C'est évident qu'elle embrassera Logan !
- Jules je te dis ! »

Je les regarde se disputer sur un sujet très gênant. Je m'imaginais, moi, embrasser Jules. C'est tellement romantique. Mais, quelque chose semble m'empêcher de continuer de voir Lila et Lisa s'embrouiller, et c'est lorsque je sens quelque chose se poser sur mes lèvres que je comprend, Logan est entrain de m'embrasser ! Logan ! Ne souhaitant pas ce genre de chose, j'essaye de pousser Logan, mais il est trop fort. Alors, commençant à m'énerver je lui met un coup de pieds là où ça fait mal et il s'éloigne en se pleignant.

« Aïe, non mais ça va pas ou quoi ?!
- C'est toi qui me dis ça ?! Non mais tu t'es pris pour qui à m'embrasser comme ça, je suis pas une fille facile tu sais ?
- Salope !
- Répète un peu pour voir ? Je crie en me rapprochant de lui, et et en préparant mon poing
- Lila me retenant par derrière, dit, calme-toi Taylor, calme-toi. »

Lisa, qui est derrière Logan pour le calmer également, le prend par le poignet pour sortir de la maison en sortant un « Pff, tous ça c'est de ta faute. ». Une fois qu'elle est sortit, j'y réfléchis plusieurs fois, ça phrase se répétant dans mon esprit. Des larmes commencent à couler. C'est vraiment de ma faute si le groupe est entrain de se diviser...

« Ne l'écoute pas, ce n'est pas vrai ce qu'elle a dit, dit tendrement Olympe
- Si, si c'est de ma faute, je renifle essayant de repousser mon chagrin, vous étiez unis quand je n'étais pas là.
- Ça suffit maintenant Taylor ! Cri Lila, tu es mon amie ! Rien de tous cela n'est de ta faute, ce sont seulement eux qui sont des gros enfoirés !
- Taylor, répond Jules plus doucement, comme une mélodie qui me berce, tu es notre amie. Tu n'as rien à te reprocher. Il ouvre ses bras à moi, allez, viens. »

Je le regarde quelques secondes avant de me jeter dans ses bras, les larmes pleine de honte et de regret dévalant mes joues. Son odeur m'apaise une fois de plus, et la chaleur de son corps me rassure toujours plus. Je sens ses bras se déserrer de mon corps une fois que je me suis calmée. Lila vient à mes côtés, et je vois les autres, Olympe, Dan et Loïc, endormient dans leur couche respective. On commence à parler de choses amusantes quand tout à coup j'entend la porte s'ouvrir. J'y cours, n'attendant personne, accompagné de Lila et de Jules à mes trousses. Arrivé à la porte d'entrée, j'y trouve quelqu'un, gisant sur le sol, recouvert de sang.

Je crois que c'est Sulivan...


Partie suivante >

Fiction Flagrate ! Présentation 28/06/2017


Titre : Flagrate !

Auteur : Mayune / JohnsonJoyce

Lien Wattpad :

Rating : T (à partir de 13 ans)

Genre : Action, Amitié, Fantastique, Magie.

Personnages :

Chapitres : Prologue | Premier | ...

Statut : En cours...

Résumé : Nous sommes en 3122. Le monde a bien changé puisque maintenant, tout humain utilisent la magie. Chaque homme né reçoit un don qu'il garde à vie. Dans cette histoire, nous allons suivre Akeno Moka, une jeune fille plutôt banale. Celle-ci a eu le don du feu, et elle décidera d'aller étudier à la plus grande école de magie : Shiny Academy.